Codir : Améliorer le mécanisme de gestion dans l’entreprise

Le CODIR est le conseil d’administration d’une entreprise. C’est là que la plupart des décisions importantes sont prises pour assurer le succès à long terme de l’entreprise. Cette approche peut être attrayante pour toute entreprise, quelle que soit sa taille. Il les aidera à améliorer leurs performances et donc leur croissance. Il est temps d’établir un CODIR si la vision de votre entreprise s’estompe ou stagne. Continuez à lire cet article pour en savoir plus à ce sujet et pour savoir comment vous pouvez remettre votre entreprise sur les rails.

CODIR : CONCRETEMENT C’EST QUOI?

CO est l’abréviation de Comité, et DIR celle de Direction. Le terme CoDir est l’abréviation de Comité de Direction (d’une entreprise). C’est l’acronyme d’un organisme qui réunit un groupe d’individus pour agir en tant que gestionnaires ou dirigeants. Il est conçu pour une variété de situations, mais il s’agit le plus souvent du PDG et de plusieurs de ses collaborateurs réunis pour prendre les plus grandes décisions stratégiques pour l’entreprise. Pour les grandes entreprises, un CoDir devrait être composé d’au moins 3 personnes et de 8 personnes au maximum.

QUELLES SONT LES ROLES DU CODIR ?

L’objectif du comité de direction est de distribuer des informations critiques sur les opérations de l’entreprise sur une base quotidienne. Chaque département et chaque composante des opérations de l’entreprise sont mesurés à l’aide de ces indicateurs de performance. Les participants à une réunion visant à partager des idées afin d’améliorer les performances sont souvent appelés CoDirs. L’objectif fondamental du CoDir est de mettre en œuvre et de maintenir la stratégie globale à long terme de l’entreprise. Il doit être efficace et bien géré.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE CODIR, COMEX, COMOP ET COPIL ?

Le comité de direction (CoDir) ou le conseil d’administration (Comex) sont les deux organes chargés de gérer l’entreprise. Leur devoir est d’évaluer et de décider de la vision stratégique de l’entreprise afin de créer une stratégie efficace. Les ordres du jour sont enregistrés et distribués avant chaque réunion. Ils se réunissent régulièrement (plusieurs fois par an), en fonction de la taille de l’entreprise, pour débattre des préoccupations structurelles ou administratives de l’entreprise. Ces comités se sont vus confier des projets stratégiques de haut niveau pour l’entreprise.

L’un ou l’autre peut être choisi en fonction de la taille et de la culture d’une entreprise. Il est également possible d’utiliser les deux comités. On croit souvent qu’un Comex est plus pointilleux qu’un Codir. Par conséquent, certains employés qui travaillent au Codir ne sont pas représentés au Comex. Le comité exécutif, quant à lui, comprend plusieurs directeurs de département et cadres à différents niveaux.

Le Comop est un comité de travail, tandis que le Copil est un comité de pilotage. Ces deux organisations sont en charge d’initiatives spécifiques qui nécessitent une attention immédiate ou un investissement financier sur le terrain. Afin de contribuer aux nombreux projets en cours, chaque département sera représenté.

En conclusion, le Comex et le CoDir supervisent le Comop et le Copil. Ce dernier a une vision stratégique à plus long terme. Dans les petites entreprises, les autorités opérationnelles et stratégiques comprennent généralement les mêmes personnes avec des objectifs variés.

A lire aussi: modèle VRIO: comment analyser ses capacités stratégiques ?

LES PARTICIPANTS AU CODIR

Il n’y a pas de formule fixe pour la composition d’un comité de direction. Dans tous les cas, il est essentiel que tous les départements de l’entreprise soient représentés. Finances, personnel, communication, informatique, marketing… Ne doivent pas être omis les départements clés tels que les finances et les ressources humaines. Les chefs de service, les managers et autres cadres sont autant d’exemples de membres. Les directeurs de département, les chefs de service et les cadres supérieurs peuvent faire partie de ses rangs. Dans certains postes clés, les chefs d’équipe et les cadres en charge de grands projets font également partie de cette catégorie.

Le responsable détermine qui est membre du groupe en évaluant le type et la taille de l’entreprise. Chaque membre représente son équipe/département pendant les sessions. Par conséquent, il est essentiel que chacun soit représenté pour assurer une communication efficace. Les membres de niveau 2 sont consultables et choisis pour offrir un large éventail de points de vue afin d’optimiser les discussions importantes. Les membres doivent être unanimes dans le sens où les intérêts de leur organisation passent avant les leurs.

LES RAISONS DE LA CREATION D’UN CODIR

La mise en place d’un CoDir n’est pas réservée aux grandes entreprises, comme beaucoup le pensent. Une petite ou moyenne entreprise peut créer son CoDir et mettre en place un véritable accélérateur de croissance.

LES AVANTAGES

  • Le président peut être en mesure de délivrer toutes les informations critiques de la même manière pour tout le monde et en même temps, ce qui leur permet de fonctionner comme un tout.
  • Il ou elle se sent soutenu(e) et a le potentiel de former une véritable synergie avec les autres ;
  • À long terme, de nombreux jugements cruciaux seront effectués par des employés qui sont mieux à même de le faire grâce à cette formation.
  • En fin de compte, nous cherchons des occasions de partager des informations pertinentes de manière efficace.
  • Les employés, qui sont responsabilisés et axés sur le service à la clientèle, créent une atmosphère plus chaleureuse qui suscite la confiance dans toute l’entreprise. Collaborez entre les équipes et les départements en favorisant l’esprit d’équipe et la cohésion du personnel.
  • Les réunions individuelles et en petits groupes doivent avoir lieu dans le but de développer des objectifs communs, d’élaborer des plans, de prendre des mesures pour atteindre ces objectifs et d’ajuster le cap si nécessaire. Les réunions individuelles et en petits groupes sont également l’occasion pour chacun de participer aux débats et aux décisions stratégiques.

LA MANIERE D’ORGANISER UN CODIR

Il n’y a pas de moment ou de scénario idéal pour établir un CoDir, mais le faire tôt vous permet de profiter de ses avantages avant qu’il ne soit trop tard.

LA CREATION

La première étape de la construction d’une CoDir consiste à choisir ses participants. Cette étape peut s’avérer très pénible. Le nombre de personnes impliquées variera en fonction du type et de la taille de l’organisation. Toutefois, si l’expertise d’un poste est requise de temps en temps, rien ne vous empêche de le faire de manière ad hoc.

CHARTE DU COMITÉ DE DIRECTION

Les chartes sont utilisées pour définir certains aspects fondamentaux du code de conduite afin d’énoncer les obligations que chaque participant est censé remplir. Il couvre des choses comme les buts et objectifs du CoDir, les devoirs des membres, les règles de fonctionnement, le niveau de confidentialité, etc.

L’ORGANISATION DES REUNIONS

Il est souhaitable de tenir des réunions sur une base régulière autant que possible, sans pour autant être surchargé. Il est essentiel d’envisager une préparation plus approfondie si vous voulez améliorer l’efficacité de vos réunions. Vous ne devez pas combiner trop de sujets distincts dans une même réunion, par exemple, opérationnel et stratégique. Le format et la durée de la réunion peuvent être adaptés en fonction du type de réunion et de l’ordre du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.