Comprendre davantage Google Search Console

Google Search Console est un outil indispensable pour la grande majorité des propriétaires de sites Web. La version gratuite est particulièrement utile pour suivre le succès SEO de votre boutique en ligne. En utilisant les raccourcis CMD+F ou CTRL+F, vous pouvez gagner du temps et accéder à la section pertinente de ce texte. Cela vous aidera à mieux comprendre et analyser les données.

Cette page sera également mise à jour en fonction des commentaires de nos clients e-commerçants afin que nous puissions fournir autant d’exemples et d’études de cas que possible. Faites-nous savoir ce que vous pensez dans la section des commentaires, et nous vous créditerons dans le message pour mettre en place vos réponses !

C’est le meilleur outil de référencement disponible, Google Search Console

Dans le monde SEO d’aujourd’hui, il est difficile d’ignorer cet outil ! Les professionnels du web connaissent son utilisation pour analyser la visibilité de leur site sur Google et pour remonter les requêtes à Google sur le comportement qu’ils souhaitent voir sur leur site. La Search Console vient de faire peau neuve et offre désormais à ses utilisateurs une mise en page plus conviviale et plus attrayante visuellement.

Utilisez la console de recherche Google

Une fois installée, la Search Console collecte les données d’un site Web de la même manière que Google Analytics. Grâce à cet outil, vous pourrez obtenir des données pertinentes, remontant jusqu’à la date de création du bien (c’est-à-dire le site en cours d’analyse). Vous pouvez étudier et comparer des données sur des périodes plus longues, comme une semaine, un mois ou un an, selon l’historique de vos données.

Créer un compte et ajouter votre site web à votre propriété pour analyse

Vous devez d’abord vous connecter à Google Search Console afin de commencer l’analyse de la Search Console de votre site. Ajoutez une propriété en cliquant sur « Ajouter une propriété » (bouton rouge dans l’ancienne interface utilisateur, lien de menu visible dans la nouvelle).

La vérification de votre statut d’administrateur est requise avant l’accès aux données

La Search Console offre plusieurs façons de vérifier vos informations. La méthode préférée de Google consiste à télécharger un fichier HTML sur le site Web. Vous devez avoir accès au code du site Web pour effectuer cette étape, ce qui suffit à montrer à Google que vous en êtes propriétaire. Mais si vous n’aimez pas l’idée d’utiliser cette méthode parce que c’est trop compliqué ou trop long, il existe d’autres options :

L’ajout d’une simple balise meta HTML à la page d’accueil de votre site est une bonne idée. Une fois la vérification établie, cet ajout devrait être définitif. Ne supprimez pas le code. Les informations de la console de recherche sur les erreurs possibles sont envoyées si Google ne détecte pas la balise.

Par conséquent, c’est votre fournisseur de nom de domaine qui est en mesure de garantir que vous êtes propriétaire du site, ainsi que des sous-domaines et répertoires associés. Pour créer un fichier DNS TXT ou CNAME, choisissez votre fournisseur dans la liste fournie et suivez les instructions à l’écran.

Après avoir enregistré votre site auprès de Google Analytics, le processus est simple puisque vous disposez déjà d’un code que la Search Console peut détecter dans votre site. Pour cela, vous devez avoir connecté vos comptes Google Analytics et Search Console au même compte Google. Dans le même ordre d’idées, ne supprimez jamais le code Analytics, sous peine de cesser la collecte de données !

A lire aussi : zoom sur le live shopping : un système tendance de nos jours

Utiliser les fonctionnalités de la Search Console

Il est très important de connaître les fonctionnalités de la Search Console : 

Création d’un plan du site

La liste des URL (y compris les pages et les médias) que vous souhaitez que Google indexe, ainsi que les éventuelles informations méta donées et la fréquence à laquelle votre contenu est mis à jour, sont incluses dans le sitemap XML. Pour Google, le sitemap est une alternative au crawl traditionnel, qui consiste à naviguer et à suivre tous les liens d’un site depuis sa page d’accueil. Si la présence d’une URL dans le sitemap du site ne garantit pas son indexation, elle contribue à améliorer sa visibilité et son investigation par le moteur de recherche.

Impliquez-vous dans le crawl de Google

Vous pouvez demander à Google de supprimer une certaine URL de son index à l’aide de la Search Console. Vous pouvez obtenir la suppression de l’une de vos pages dans la section « Index Google > Url à supprimer » si vous ne souhaitez pas qu’elle apparaisse dans les résultats de recherche ou si elle y est déjà et que vous ne la souhaitez pas. C’est juste une solution à court terme : une variété d’approches sont recommandées par Google pour bloquer de manière permanente l’accès à un élément de contenu par son bot. L’inclusion du mot « noindex » dans les meta robots de la page, la protection des fichiers du serveur par un mot de passe, et l’inclusion de l’URL dans le fichier robots.txt à la racine du site…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.