Qu’est-ce qu’un paysagiste et comment le devenir ?

Les paysagistes améliorent l’esthétique d’une zone telle que les parcs, les bâtiments et les maisons en plantant des arbres, des fleurs et d’autres plantes. Les personnes qui cherchent à progresser dans leur carrière de paysagiste ou qui aiment faire du travail manuel en plein air pourraient trouver attrayant le métier de paysagiste. Bien que le métier de paysagiste ne nécessite pas d’études formelles, une formation peut vous aider à progresser dans votre travail. Nous vous expliquons dans cet article ce qu’est un paysagiste, quelles sont ses responsabilités et comment le devenir.

Un paysagiste : c’est quoi ?

Un paysagiste est un expert qui s’intéresse de près à la beauté de la nature. Il utilise sa compréhension des mathématiques, des sciences et de l’horticulture pour créer des plantations, des étangs, des chemins et des allées à la fois esthétiques et utiles. Oui, l’architecture paysagère a son propre ensemble de règles.

Grâce à leur créativité et à leur imagination, les paysagistes créent et aménagent des paysages pour des entreprises, des résidences privées, des parcs et des espaces publics. Certains paysagistes sont rémunérés, tandis que d’autres travaillent à leur compte, seuls ou en groupe. Au sein de l’industrie de l’aménagement paysager, il existe de nombreuses spécialisations :

  • Architecte paysagiste
  • Paysagiste-concepteur
  • Jardinier paysagiste
  • Paysagiste d’intérieur

Les termes « paysagiste » et « jardinier » sont parfois utilisés de manière interchangeable. Tous deux s’emploient à améliorer l’aspect des lieux extérieurs en effectuant des travaux de biodégradation, en plantant des arbres et d’autres plantes et en créant des paysages durs. Toutefois, alors que le jardinage s’occupe du soin des plantes et des fleurs, l’aménagement paysager se concentre sur la création et la planification d’une région entière.

Quel est le role d’un paysagiste ?

L’objectif d’un paysagiste est de rendre un espace à la fois beau et pratique. Par conséquent, il doit accomplir une variété de tâches :

Prendre soins des plantes et du sol

Le paysagiste examine le site et les environs pour déterminer ce qui peut être fait ou construit, et il fait des recommandations ou crée et construit des espaces. Ils savent quelles plantes conviennent au climat et au sol de la région. Ils embellissent les pelouses luxuriantes tout en leur donnant vie. Dans certains cas, les paysagistes peuvent travailler sur une base saisonnière. Cela peut impliquer de désherber pendant l’été.

Concevoir un projet d’aménagement

Le paysagiste fait généralement des propositions pour des projets d’aménagement paysager. Il discute ensuite avec le client de ses attentes et de la budgétisation du projet. Il conseille ensuite le client et lui propose un projet d’aménagement paysager qui répond à ses besoins. Le choix, la fourniture et l’installation de plantes, d’arbustes et d’arbres, ainsi que l’aménagement de parcs, de jardins et de terrains de jeux ne sont que quelques-unes des tâches à accomplir.

Mise en oeuvre de la réalisation du projet

Le paysagiste effectue les tâches nécessaires à la réalisation du projet une fois qu’elles ont été vérifiées. Il se procurera les éléments nécessaires à l’aménagement de la zone gazonnée, comme les plantes, les arbustes et les pierres. Il commencera à travailler pour tout installer. Certains paysagistes peuvent construire ou ériger des éléments récréatifs pour les parcs et les terrains de jeux, comme des jeux d’eau ou des balançoires, selon leur domaine d’expertise.

Prendre soins des espaces

Un paysagiste peut être engagé pour entretenir des jardins et d’autres espaces ouverts. Il peut également travailler sur des parcs ou des jardins pour les personnes ainsi que sur d’autres espaces tels que des places ou des paysages de rue. Ils peuvent même réparer une aire de jeux utilisée pour plusieurs sports.

A lire aussi : Meilleur broyeur végétaux professionnel 2020: Comparatif B2B

Quelles sont les qualités que doit posséder un paysagiste ?

Pour travailler comme paysagiste, vous devez posséder des compétences techniques et non techniques. Les compétences techniques sont celles qui peuvent être acquises par l’éducation ou la formation. Les compétences non techniques, en revanche, sont définies comme vos talents et qualités naturels que vous montrez par votre professionnalisme et vos interactions avec les autres.

Pour commencer, un paysagiste doit être imaginatif. Il doit avoir la créativité de son côté. Il doit être vigilant et comprendre comment équilibrer la création et la conception. Par-dessus tout, il est un artiste dans l’âme. Par conséquent, il est essentiel de percevoir l’originalité et l’esthétique de ses créations. En outre, il est nécessaire qu’il comprenne les plantes et sache où et quand les planter.

L’aménagement paysager, comme la plupart des autres travaux de bricolage, exige un niveau élevé de compétences. En plus d’être enthousiaste, la personne qui cherche à travailler dans ce secteur doit être précise et minutieuse. Il doit également tenir son client informé de l’avancement du projet.

L’architecture paysagère est à la fois physique et laborieuse, ce qui exige une excellente forme physique. Un état de santé sain est bénéfique pour cette carrière. Le travail à l’extérieur est nécessaire pour un paysagiste, qui doit se pencher, soulever, creuser et se déplacer.

Lorsque le temps est défavorable, comme la pluie, la chaleur, la neige ou le froid, les journées deviennent incommodes. De plus, si le paysagiste est toujours sollicité et doit se déplacer fréquemment à cause de cela, il sera tout le temps en mouvement. Par conséquent, vous devez maintenir une bonne condition physique.

Quelle est la meilleure façon de devenir en tant que paysagiste ?

Il existe plusieurs possibilités de devenir paysagiste en fonction de votre niveau d’études. Pour travailler comme paysagiste, vous pouvez choisir l’une des options suivantes :

Les diplômes requis pour devenir paysagiste

Pour entrer directement dans la vie professionnelle, vous pouvez obtenir un BEPA ou un CAPA en aménagement paysager dès la classe de 3ème. Ensuite, vous pouvez vous orienter vers un bac professionnel tel que :

  • le Bac pro Aménagements paysagers ;
  • le Bac pro Productions horticoles, option pépinières ;
  • le Bac pro Maintenance des matériels, spécialité parcs et jardins.

Il est possible de poursuivre ses études pendant deux ans après le baccalauréat afin d’obtenir un BTSA en aménagement paysager ou un BTSA en production agricole.

Vous pouvez obtenir un diplôme d’État (DE) de paysagiste après bac+2. Après cela, vous devrez poursuivre des études supérieures, notamment n :

  • l’École nationale supérieure de paysage de Versailles à Marseille ;
  • l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille ;
  • l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux ;
  • l’École nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois.

Un paysagiste doit également passer son CACES afin de pouvoir conduire des engins motorisés.

Suivez un cours de formation continue

Pour devenir paysagiste, les professionnels en reconversion professionnelle doivent passer par une série de cours. Pour ce faire, ils doivent s’inscrire à la formation d’ingénieur paysagiste d’AGRO CAMPUS OUEST. Les professionnels en activité peuvent profiter de cette formation pour valoriser leurs talents et leurs connaissances.

Acquérir une expertise

Après votre formation, il est essentiel d’acquérir de l’expérience. Pour ce faire, vous pouvez participer à des stages dans des organisations spécialisées dans le secteur. Vous devez entrer sur le terrain pour appliquer ce que vous avez appris pendant la formation.

L’adhésion à une organisation professionnelle vous donne également l’occasion d’établir un réseau avec d’autres paysagistes et professionnels dans votre domaine. Cela peut vous aider à créer et à étendre votre réseau professionnel, ce qui sera important pour l’avenir.

Quel est le revenu moyen d’un paysagiste ?

Le revenu d’un paysagiste est déterminé par une série de critères. Il est déterminé par sa formation, sa situation géographique, son standing, son expertise et sa réputation. Il dépend également du fait qu’il travaille pour lui-même ou pour une organisation. Un nouveau paysagiste peut gagner entre 1800 et 2000 euros par mois. Plus il est expérimenté, plus il peut gagner d’argent : de 2400 à 2800 euros par mois pour le débutant absolu jusqu’à 3500 euros par mois pour le maître paysagiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.