Zoom sur le processus des achats en ligne

Tout au long de votre parcours d’e-commerce, votre objectif sera de fournir le meilleur service à vos clients et de toujours trouver des solutions pour les fidéliser. La gestion de votre site sera plus facile si vous établissez une stratégie appropriée pour la vente aux consommateurs et si vos clients s’expriment : grâce à une évaluation de leur rôle par rapport à votre site e-commerce, vous pourrez toujours aller dans la bonne direction tout en minimisant les risques de trébucher. Découvrez les étapes clés de votre processus d’achat et toutes nos recommandations.

L’objectif est de résoudre un problème

Cette phase peut être considérée comme une étape du processus de « reconnaissance du besoin ». Le consommateur identifie une lacune, un besoin, puis analyse cette étape en recherchant une solution et en effectuant un achat. À ce stade, le prospect passe à la phase de collecte d’informations.

La recherche d’un client potentiel va alors s’appuyer sur un certain nombre de facteurs : Les résultats de sa recherche comparative l’aideront à se concentrer sur les éléments dont il a réellement besoin pour atteindre son objectif, puis il passera à la recherche des meilleurs fournisseurs/vendeurs du marché pour se faire une idée du paysage.

Exemple : L’internaute souhaite se lancer dans le jardinage afin d’améliorer sa terrasse. Pour atteindre son objectif, il aura besoin d’un certain type d’équipement. Il se rend sur Internet pour trouver les produits appropriés et connaître les meilleures ventes.

A lire aussi : dropshipping : vers quel statut juridique se tourner ? 

Trouvez et présentez votre réponse

En tant que professionnel de la vente de biens en ligne, votre travail consiste à répondre aux « offres » que les acheteurs font sur Internet. Pour l’aider à atteindre son objectif, le prospect tient une comptabilité détaillée des coûts.

Pour qu’un client achète sur le site de commerce électronique, un contrat de confiance doit être « signé » symboliquement : La proposition de valeur faite par le professionnel doit faire pencher la balance en sa faveur.

Par exemple, un client a comparé les prix et est indécis entre deux sites de commerce électronique différents qui présentent plusieurs caractéristiques.

Amenez le client à prendre une décision

Quelle est la chose la plus importante dans votre vie, en termes de ce que vous faites ? Qu’est-ce qui persuadera un client de faire un achat sur votre plate-forme ? Examinez et évaluez votre commerce électronique, ainsi que votre entreprise, afin de déterminer l’orientation stratégique que vous souhaitez donner à votre boutique en ligne en fonction de votre public cible.

Parce que les entreprises en ligne ne peuvent exister sans clients, votre public cible est le pilier de votre activité : il déterminera les types d’achats que vous pourrez proposer et toute l’organisation de votre entreprise.

Le temps est venu pour vous d’être attiré, séduit, et de mettre en place des scénarios d’achats qui répondront au cahier des charges du consommateur, tout en signant ce fameux contrat de confiance entre vous.

Ces éléments rassurants doivent être présents sur votre site internet et vos plateformes de médias sociaux, par exemple. RGPD, sécurité financière, protection des données, bons retours, image actuelle d’une marque franco-moderne… Votre e-commerce bénéficiera de tous les signes qui permettent aux clients de se projeter dans leurs décisions d’achat et de vous distinguer des autres entreprises de votre secteur.

Simplifiez le processus du client

Maintenant que votre entreprise a répondu à l’appel d’offres du client sur le terrain, l’analyse de l’acheteur va porter sur le formulaire, le site web et les services du partenaire/fournisseur.

Est-il facile d’aller sur le site web, ou n’est-ce que le début de la procédure ? La navigation est-elle rapide ? Est-il possible d’entrer en contact directement avec un représentant du service clientèle ou un détaillant ? Est-il possible d’enregistrer une liste de produits souhaités afin de pouvoir les retrouver ultérieurement ? Y a-t-il plus d’un moyen de payer ses achats ? Est-il possible de faciliter les retours ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.