Comptabilisation des vêtements de travail : quel compte comptable utiliser ?

Dans le cadre de leurs activités, les entreprises doivent souvent fournir des vêtements de travail à leurs employés en tant qu’équipements de protection individuelle (EPI). Ces tenues (blouses, pantalons, bottes, casques, lunettes de sécurité) sont essentiels pour protéger les employés contre les risques liés à l’exercice de leur métier. Ils représentent également une dépense déductible pour l’entreprise. Dans cet article, nous vous présentons les différents types de comptabilisation des vêtements de travail et les comptes comptables à utiliser en fonction du mode d’acquisition ou de la mise en stock.

Première étape : Catégoriser les vêtements de travail

Les vêtements de travail peuvent être classés en trois catégories :

  • Vêtements de travail en stock
  • Vêtements de travail non-stockés
  • Vêtements de travail loués.

Vêtements de travail en stock

Si votre entreprise choisit d’acheter et de conserver un stock de vêtements de travail pour ses employés, la première chose à faire est de passer l’écriture comptable correspondante lors de l’achat de ces fournitures :

  • Débit compte 6022 « Achats stockés – fournitures consommables »
  • Débit compte 44566 « TVA sur autres biens et services »
  • Crédit compte 401 « Fournisseurs ».

Conservez précieusement les factures de vos fournisseurs pour les transmettre à votre expert-comptable.

N’oubliez pas de réaliser un inventaire complet des vêtements de travail achetés lors de la clôture annuelle.

Vêtements de travail non-stockés

Si la direction de votre entreprise décide de ne pas créer de stock après l’achat de vêtements de travail, il vous faudra comptabiliser les dépenses de la manière suivante :

  • Débit compte 606 « Achats non stockés de matières et fournitures »
  • Débit compte 44566 « TVA sur autres biens et services », comme pour les vêtements stockés
  • Crédit compte 401 « Fournisseurs », comme pour les vêtements stockés.

Puisqu’il n’y a pas de stock à ajouter aux livres comptables en fin d’année, aucune écriture de stock n’est nécessaire.

Vêtements de travail loués

Lorsque des vêtements de travail sont loués, ils génèrent des avantages économiques pour l’entreprise et doivent donc être capitalisés. Dans ce cas, utilisez les écritures comptables suivantes :

  • Débit compte 21 « Immobilisations corporelles »
  • Débit compte 44562 « TVA sur immobilisations »
  • Crédit compte 4041 « Fournisseurs – achats d’immobilisations ».

A la fin de l’exercice, il est nécessaire de procéder à une dépréciation en fonction de la durée d’utilisation :

  • Débit compte 68112 « Dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles »
  • Crédit compte 281 « Amortissement des immobilisations corporelles ».

Inventaire et comptabilisation des stocks de vêtements de travail

Réalisez un inventaire précis des vêtements de travail stockés pour éviter toute erreur comptable !

Voici comment comptabiliser un stock de vêtements de travail à la fin de l’exercice :

  • Débit compte 322 « Fournitures consommables »
  • Crédit compte 6032 « Variation des stocks d’autres fournitures ».

Cette méthodologie permet de comparer les niveaux de stock au début et à la fin de l’année fiscale afin de déduire leur valeur exacte.

La comptabilisation des vêtements de travail doit tenir compte du mode d’acquisition (achat ou location) et de la gestion des stocks. Les différents cas présentés dans cet article vous aideront à choisir le bon compte comptable pour enregistrer les vêtements de travail et leurs dépenses associées. Si vous hésitez, échangez avec votre expert-comptable qui saura vous aiguiller vers le compte comptable correct pour l’administration fiscale